Musée de la Montagne – Haut-du-Them-Château-Lambert (70)

Nous vous proposons une visite exceptionnelle dans un musée sans grandes prétentions mais qui vaux vraiment le détour. Direction Château-Lambert dans les Vosges Saônoise. A première vue, le bourg n’est guère plus grand que le musée. La visite se fait aussi bien en extérieur, qu’en intérieur. On défile dans plusieurs bâtiments. Vous l’aurez compris, c’est grand et si vous prenez le temps, il est possible d’y passer une demi-journée.

Le Musée Départemental de la Montagne plonge les visiteurs dans la vie rurale des siècles passés.

L’histoire du musée débute en 1977 à l’initiative d’Albert Demard. Il est officiellement inauguré le 16 septembre 1978 dans une ancienne ferme. Sont rajoutés, une scierie en 1980 et une partie du musée dédié à la mine en 2008.

La visite débute par l’intérieur des habitations des villageois. Le parcours montre aux visiteurs, la rudesse de la vie quotidienne à cette époque mais aussi que le confort et les loisirs étaient si peu nombreux.

Dans d’autres pièces, on observe divers outils en rapport aux travaux de la ferme. Les métiers liés à la forêt et à l’artisanat du bois ne sont pas épargnés. Aussi, tout ce qui constituait la vie d’autrefois des montagnards de cette belle région. En exemple, le Baccu. C’était une sortie d’habitation forestière temporaire qui permettait aux bûcherons de rester sur place. On peut voir également la loge du sabotier, la baraque du bûcheron, et aussi la hutte du charbonnier (sa meule). Mais pour tout ça, la visite se déroule en plein air.

On continue la visite et on découvre le chalot, il s’agit d’une sorte de grenier à grain construit sur pilotis, empêchant ainsi l’humidité et la venue des rongeurs. Puis, nous nous dirigeons vers un moulin du 17ième siècle déplacé et entièrement reconstitué.

La suite nous emmène dans la section des mines. Parce que oui, on ne travaillait pas seulement à la ferme et dans les forêts. Ce secteur a été un site important d’exploitation des mines de cuivre, de plomb argentifère et de molybdène. A ce propos, de l’autre côté de la montagne, on peut compléter la visite avec le site des Hautes-Mynes.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Le Thillot, prendre la départementale 486 en direction du col des Croix. Au col, prendre à gauche sur la D16, puis après 350 mètres, tourner à droite en direction de Château-Lambert. Le musée est au centre du bourg.

A proximité :

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.