Ancienne église Saint-Martin et nouvelle chapelle Saint-Marc – Dun-les-PLace (58)

C’est au Vieux-Dun dans la Nièvre (Morvan), que l’on trouve les ruines de l’ancienne église et l’actuelle chapelle Saint-Marc. Le bourg, assez désertique, comptabilise une vingtaine de maisons et pourtant… il s’agissait au Moyen-Age d’un grand village de plusieurs centaines d’habitants. Encore plus anciens, au temps des Celtes, un oppidum de haute importance existait sur la colline dominant la fontaine Saint-Marc. Petite info au passage : Le nom de Dun provient du mot celtique Dunum, signifiant fort ou forteresse.

Un petit parking est aménagé pour les randonneurs qui désirs découvrir l’oppidum, une ancienne chapelle Saint-Marc (sur cette même colline) et la fontaine Saint-Marc. Mais c’est à tout y confondre, puisque depuis le parking, on perçoit un portail semi-ouvert, menant à la nouvelle chapelle Saint-Marc, et à l’église Saint-Martin (enfin ce qu’il en reste).

A propos des ruines de l’église Saint-Martin : Au Moyen-Age, (au 10 ou au 11ième siècles) on construit cette église au croisement d’une route qui tourne en direction du vieux pont, et d’un chemin menant à la fontaine miraculeuse de Saint-Marc.

Un panneau sur le site nous expliques l’histoire de l’église de façon chronologique :

  • En 1504, le premier curé connu, Jean Audoy, en acquit le droit de dîmes.
  • En 1667, après un saccage et un incendie, un procès-verbal note : Elle était dégoutante de malpropreté, avec un misérable clocher en bardeaux supporté par quatre pièces de bois à peine équarries.
  • En 1682, le curé de Dun, Gabriel Baron, répara l’église et la tour du clocher. Il en bénit les cloches le 30 avril 1684.
  • En 1843, l’église menaçait à nouveau de tomber en ruines, Le préfet de la Région débloque de l’argent pour sa restauration.
  • Les travaux n’avancent guère, en 1843, l’évêque de Nevers menace de ne plus y faire célébrer la messe si la commune ne l’a répare pas sous 10 mois.
  • Un devis fut établi, il s’élève à 20.000 Francs. Le conseil municipale refuse. Le maire engage son propre argent pour financer une nouvelle église, autour de laquelle se forme le nouveau village de Dun-Lès-Places.

L’ancienne église est alors fermée, et les pierres réemployées. Le soucis, c’est que le pèlerinage à la fontaine Saint-Marc doit être relancer. Ainsi, une nouvelle chapelle Saint-Marc (chapelle funéraire) est construite en 1914, par la famille Rousseau de la Rupelle de Vermot.

“Sur une plaque funéraire une épitaphe » CY GIST MAITRE PHILIBERT POVSSEAV.SOMMELIER DE LA REYNE REGENTE MARIE DE MEDICIS.AYEVLLE DU ROY LOVIS QUATORZIEME DECEDE A VERMOT LME SIXIEME SEPTEMBRE 1667 POVR LE REPOT DE L’AME DOVOVEL PRIES DIEV OVI AVEC DAMOISELLE CATHERINE MARTIN SA FEMME ONT FAICT FONDATION ET DON A LA FABRIOVE DE CESTE EGLICE DE DUN ».”

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Dun-Lès-Place, prendre la rue du 22 Juin 1944 (devant l’église), tout droit en direction de Mézauguichard, puis à droite au croisement direction le Vieux-Dun. Se garer près de la chapelle.

A proximité :

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.