Gués de Simandre sur Suran (01)

Gué de Simandre :

En aval de l’église de Simandre-sur-Suran, près du pont. On trouve d’énormes blocs de pierre en travers du cours de la rivière du Suran. Il existe trois gués dans ce secteur et nous allons vous les présenter. Ci-dessus, celui en plein centre de la commune de Simandre-sur-Suran.

Un gué ou un passage a gué, est un endroit où l’on peut traverser un cours d’eau plus aisément. Ils permettent de ne pas s’embourber, ne pas se mouiller, et surtout de ne pas être emporté par le courant.

Ce genre de passage existe depuis fort longtemps, à la préhistoire jusqu’aux celtes, d’ailleurs, c’est souvent près de ce type de passage que l’on peut trouver de nombreux objets archéologiques lancés par leurs porteurs en offrande aux divinités des eaux vives.

Gué de Banchin :

Pour le second gué : Traverser le premier gué au centre de Simandre, puis tourner à gauche en longeant la départementale 98 jusqu’à l’entrée de Banchin, tourner à gauche au niveau de la croix, après 200 mètres, tourner de nouveau à gauche pour descendre jusqu’au gué de Banchin.

Bien que ce soit difficile à croire, ce genre de passage permettait aux bétails, aux animaux domestiques et aux animaux sauvages de pouvoir traverser sans danger.

Gué de Tournesac :

Enfin, le troisième gué : Depuis le gué de Banchin, revenir jusqu’à la petite route, puis partir à gauche, la route longe le Suran. Après avoir marcher un kilomètre, tourner de nouveau à gauche sur un chemin de tracteur. Après 370 mètres, tourner à gauche dans le champs, traverser le champs jusqu’à la rivière. Face à vous, le gué de Tournesac.

Les historiens locaux s’entendent pour dire que les gués de Simandre datent du Moyen-Age. Cette thèse surement validé par du mobilier archéologique datant de cette période trouvé sur place et/ou en lien avec l’histoire de la commune et de la chartreuse de Sélignat fondée au 13ième siècle.

Bonne découverte !!

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis le centre du village de Simandre sur Lusan, se garer à l’église, partir sur la gauche, marcher une vingtaine de mètres, tourner à gauche “chemin du Gué”, traverser le parc en direction du pont.

A proximité :

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.