Village médiéval et château de Brancion – Martailly-lès-Brancion (71)

La cité médiévale de Brancion est une étape incontournable sur la route des abbayes qui va de Tournus à Cluny en Saône-et-Loire. Le village situé à 400 mètres d’altitude offre, en plus de son charme pittoresque, une vue imprenable sur la vallée de la Grosne.

Si l’histoire de Brancion débute aux environs de l’an mil, des fouilles archéologiques ont mis au jour des traces d’occupation remontant à la fin de l’âge du Bronze et à l’âge du Fer. Les traces d’une occupation continue sont des tombes mérovingiennes puis carolingiennes située autour de l’église et qui datent du Vième au Xème siècle.

C’est aux environs de l’an 944 qu’un premier château est édifié ainsi qu’une enceinte entourant la partie ouest du village. Il n’en reste aujourd’hui que des vestiges de fortifications d’une épaisseur d’environ 5 mètres. Au XIIème siècle le château de Brancion fait parti des seigneuries de Brancion et d’Uxelles qui appartiennent à la famille Gros. C’est un domaine prospère jusque dans les années 1250, lorsque Josserand de Brancion meurt en croisade et que la famille est ruinée. 

Il devient ensuite une châtellenie royale sous Charles le Téméraire mais les guerres de religions ont raison de son statut et le château décline peu à peu jusqu’à sa vente comme bien national à la Révolution. Il faudra attendre l’année 1860 et le rachat du château par Victor de Murard de Saint-Romain pour qu’il soit relevé de ses ruines. En 1977, son arrière-petite-fille et son époux reçoivent une médaille de la Société d’Encouragement au Progrès pour avoir sauvé le château de ses ruines et l’avoir fait connaitre. C’est aussi à cette date que le château est classé au titre des Monuments Historiques.

Le site de Brancion, n’est pas uniquement un château sauvé des ruines, c’est aussi un village doté d’une église romane du XIIème siècle qui est classée au titre des Monuments Historique depuis 1862.

L’église Saint Pierre de Brancion abrite le gisant de Josserand de Brancion, mort lors de la 7ème croisade aux cotés de Saint Louis en 1250. On peut également admirer les statues de Saint Pierre, Saint Paul et de Sainte Anne présentant la Vierge. Cette dernière est d’ailleurs classée aux Monuments Historiques.

L’église se distingue également par ses fresques datant du 13ème siècle. Ces fresques ont fait l’objet de plusieurs restaurations dans les années 1930, 1960, 1975 et en 1999. Sur ces peintures, on peut admirer le Christ en majesté, le couronnement de la Vierge, Abraham et la pesée des âmes ou encore la mise au tombeau.

Le site de Brancion ce n’est pas qu’un château féodal et une église romane remarquable, c’est également un village pittoresque dans lequel on peut encore admirer les halles datant du 14ème siècles avec sa charpente en châtaigner, les rues pavées et les maisons en pierres ou encore les jardins.

Bonne balade et bonne découverte de ce lieu pittoresque et témoin de notre passé.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Tournus, prendre la D182 en direction de Martailly-lès-Brancion pendant 12 kms. A l’intersection au monument aux morts, prendre la première à droite, puis suivre les indications menant aux parkings du site

A proximité :

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.