Site gallo-romain des Bardiaux – Arleuf (58)

Découvrons un petit théâtre rural datant de l’époque Gallo-Romaine dans la Nièvre en Bourgogne, plus précisément à Arleuf, près de Château-Chinon. Nous commençons à bien connaître le Parc Naturel du Morvan, riche en pierres légendaires, en musées, sa tradition orale et surtout son patrimoine.

Le théâtre gallo-romain des Bardiaux daterait de la fin du 2ième siècle Après J.-C. Il est découvert dans les années 1970 lors de recherches entreprises par le docteur Lucien Olivier faisant partie du GRAHM (Groupe de recherche archéologique en Haut-Morvan). Le théâtre mesure modestement  45 mètres de long sur 40 mètres de large. Il était constitué de 6 niveaux de terrasses formant un gradin où l’on pouvait s’installer sur des bancs en bois. L’orchestre (la scène) mesure 9 mètres de rayon. Un petit mur d’enceinte délimitait le site. Le théâtre pouvait accueillir entre 600 et 800 personnes.

Le théâtre des Bardiaux a été construit près d’un carrefour de grandes voies celtiques ou préromaines. L’une d’elle allait d’Autun à Orléans, une autre allait de Bibracte (mont Beuvray) à Alesia.

Bibracte est situé a seulement quelques kilomètres au sud des Bardiaux. Au 1er siècle avant J.-C. les Eduens bâtissent “la plus belle et la plus riche de leurs villes” dixit “Jules César”. Non loin de là, Augustodunum (Autun), est fondée par les Romains à la fin du 1er siècle pour remplacer Bibracte et devenir la nouvelle capitale.

Jacques-Felix Baudiau, curé de Dun-les-Places en 1844, étudie le Morvan et rédige “Le Morvand ou essai géographique, topographique et historique de cette contrée“. En 1867, il écrit : “Aux Bardiaux, de Beardo, où le peuple croit qu’il y eut une ville, on a découvert de nombreuses médailles et d’autres objets curieux, qui furent vendus, en 1857, à un colporteur”.

On peut donc affirmer que les anciens avaient conscience de l’existence d’une ancienne bourgade sur le versant nord de la vallée du Chaz. Depuis, plusieurs habitations ont été mises à jours, dont une, proche d’un bas-fourneau, où l’on trouvait également une forge.

Ci dessus- une statuette de 16 cm de haut, déesse de l’Abondance en position d’offrandes, découverte sur le site en parfait état et baptisée la Dame des Bardiaux. Elle est visible au musée Rolin d’Autun.

Quelques anecdotes à propos du site et des fouilles :

  • Lors des fouilles dans les années 70. La prospection aérienne ne donne aucun résultat. Il est donc décidé de procéder aux recherches avec l’aide d’une pelle mécanique. Les jours défilent, le moral et les espoirs sont au plus bas car pour l’instant rien n’a été mis à jour.. Les crédits alloués aux fouilles sont épuisés. Mais fort heureusement, Jacques Hédeline, entrepreneur, continue de creuser avec sa pelle mécanique. Son acharnement aura permis de découvrir l’angle d’une maison, puis une partie du théâtre….
  • Le docteur Lucien Olivier, et deux coéquipiers se mettent d’accord pour acheter le terrain au propriétaire. Ils proposent la parcelle au prix d’un pré. Le propriétaire ne signe pas, et propose plutôt le prix d’un théâtre.
  • Sous la scène du théâtre, les chercheurs ont trouvé le trésor des Bardiaux. Il s’agit d’une vingtaine de sesterces frappés à l’effigie d’empereurs de la fin du 1er siècle, au milieu du 3ième siècle.

Le théâtre antique des Bardiaux est classé au titre des Monuments Historiques depuis le 8 décembre 1975

Sources : Panneaux sur site, wikipedia, tourisme de la Nièvre.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Arleuf, prendre rue de Lancray, puis route de Corancy, puis, au croisement après les Gardebois Grands, tourner à gauche, puis, à la patte d’oie, tourner à gauche, descendre sur 100 mètres. Le petit parking et le site se trouve à droite de la route.

A proximité :

  • Église romane Saint-Pierre à Arleuf
  • Tour radar située sur Le Télégraphe à 800 mètres d’altitude
  • L’oppidum de Castrum Caninum à Château-Chinon
  • Le musée du Septennat-du-Président-François-Mitterrand à Château-Chinon
  • Le musée du Costume et des Arts et Traditions populaires du Morvan à Château-Chinon

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.