Le Château de Val – Lanobre (15)

On tenait à partager avec vous notre expérience extraordinaire au Château de Val, un trésor médiéval situé sur la commune de Lanobre, dans le département du Cantal, en Auvergne-Rhône-Alpes. Nous avons été transportés à travers le temps, découvrant l’histoire fascinante et les merveilles architecturales de ce château fort du XIIIe siècle.

Dominant autrefois majestueusement la vallée, le château de Val a aujourd’hui l’eau du lac qui vient doucement caresser ses murs. L’ancien parc qui l’entourait à malheureusement disparu sous les eaux, donnant à l’endroit une atmosphère mystérieuse et poétique en automne.

Le château se situe sur le lac de Bort-les-Orgues qui est un lac artificiel. Il a été créé entre 1942 et 1952 grâce à la construction du barrage de Bort-les-Orgues sur le haut cours de la Dordogne. Avec une surface d’eau de 1 100 hectares et une longueur de 18 km, le lac offre un secteur de nuit et est réputé pour la pêche aux carnassiers, bien que de très belles carpes d’un poids moyen de 10 kilos soient également régulièrement capturées. Le lac marque également l’entrée de la Dordogne dans ses gorges.

Nous avons été émerveillés par l’histoire du château, de sa construction par Guillaume IV d’Estaing jusqu’à son acquisition par la famille d’Arcy. Malheureusement, cette dernière a été contrainte de quitter les lieux en 1946 en raison de l’inondation de la vallée pour le barrage de Bort-les-Orgues. Heureusement, le château a échappé à ce destin tragique, bien que pillé par des cambrioleurs en 1949.

L’histoire ne s’arrête pas là, car c’est grâce à la persévérance du syndicat d’initiative de Bort-les-Orgues que le château a été préservé. En 1953, EDF a généreusement cédé le château à la ville de Bort-les-Orgues pour un franc symbolique. Depuis lors, le syndicat d’initiative a entrepris la rénovation et la gestion du site, en faisant de cet endroit un lieu touristique incontournable.

Lanobre signifie “la forteresse sur la plaine” (lano-brida), le territoire de cette bourgade a été habité depuis très longtemps, à la préhistoire mais aussi durant la période celtique. Deux preuves de cette occupation ont disparu avec la création du barrage, il s’agissait de deux menhirs. Au IIIe siècle, les quelques villages gaulois établis sur ce territoire ont été saccagés par les Alamans. Plus tard, au IVe et au Ve siècle, un castellum a été construit de façon très rapproché du lieu du château de Val.

Le château de Val qui était autrefois le fief d’Enval, val est un dérivé du latin vallis, c’est à dire, vallée, a vu défiler de nombreux propriétaires : Tout commence avec Pierre de la Thinières vers 1201, il appartiendra à cette famille jusqu’en 1440. Puis Guillaume IV d’Estaing, “Guillot” pour les intimes, reconstruit la forteresse et l’habite dès 1440 jusqu’en 1471. Il meurt à l’âge de 74 ans et c’est son fils Louis qui reprend le flambeau. Le château reste dans la famille d’Estaing jusqu’en 1660. L’année d’après, un jardin à la Française est aménagé. Puis, différentes familles nobles se succèdent (les De Saint-Etienne, Longueville…) jusqu’à la famille d’Arcy au siècle dernier.

Quelques évènements marquent peu à peu l’abandon du château, avant la Révolution, vers 1779 où on le perçoit comme tombant en ruine, mais il est remis en état tant bien que mal. La Révolution Française passe par là, il est de nouveau abandonné, squatté, et abîmé. Il faudra attendre 1837 pour qu’on lui porte un nouvel intérêt.

Le château était voué à la destruction et à tomber dans l’oubli avec la construction du barrage de Bort-les-Orgues, mais, dominant sur ce rocher de 30 mètres, il est sauvé des eaux… !!! Ce qui n’a pas été le cas de trois villages et de nos deux menhirs, malheureusement…

Notre visite fut une véritable plongée dans l’histoire. En parcourant les salles majestueuses, nous nous sommes imaginé la vie des anciens seigneurs. Les murs de pierre racontaient des histoires, tandis que les voûtes imposantes nous rappelaient le génie architectural de l’époque. PS : Au sommet d’une tour, vous verrez une charpente en chêne du XVe siècle dont le bois a été coupé à la lune montante et travaillé à l’herminette.

Nous avons également été séduits par la collection d’œuvres d’art contemporain exposée chaque été au château. Des artistes renommés tels que Jean Commère, Bernard Buffet, Frédéric Menguy, Franz Priking, Gabriel Daucho et Eugène Baboulène ont tous laissé leur empreinte artistique en croquant la beauté du château. C’est un mélange unique de l’ancien et du moderne qui donne vie à cet endroit.

En sortant du château, nous avons découvert la magnifique chapelle Saint-Blaise, un joyau qui fait partie des dépendances du château et qui a été classé monument historique en 1961.

Le château de Val fait l’objet d’un classement aux Monuments Historiques par arrêté du 23 septembre 1946.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Château de Val est situé à 5 kilomètres de Bort-les-Orgues

Adresse : Les Fontilles 

15270 LANOBRE

A proximité :

Sur la carte :

Statistiques :

  • 1 636 582
  • 683 996
  • 733
  • 596
  • 28 mai 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

2 Comments

  1. Claire
    24 octobre 2023
    Reply

    Le charme de ce site est indéniable, et l’ambiance à l’intérieur est magique. C’est un incontournable pour les amateurs d’histoire. Accueil chaleureux, visite mémorable !

  2. Eléonore Garbier
    13 février 2024
    Reply

    Le Château de Val… Un lieu qui me fascine depuis toujours. Sa silhouette imposante se dressant sur son île, au milieu du lac, me transporte dans un autre temps. J’aime m’y promener et imaginer la vie quotidienne de ses anciens occupants. Chaque pierre raconte une histoire, chaque recoin recèle un mystère.Un jour, j’ai eu la chance de le visiter de l’intérieur. J’ai été éblouie par la beauté de ses salles, par la richesse de son mobilier et par la vue imprenable qu’il offre sur la vallée. Merci pour vos photos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.