Dolmen de Joncas – Limogne-en-Quercy (46)

Le dolmen de Joncas est un monument mégalithique situé à Limogne-en-Quercy, dans le département du Lot (46), en France. Il s’agit d’un type de sépulture collective préhistorique, caractérisé par l’utilisation de grandes pierres dressées pour former une chambre funéraire.

Mais avant de découvrir le dolmen de Joncas (appelé également Jouncas), il faut emprunter le sentier de randonnée (GR65) sur une distance de 1,1 kilomètre. Tout au long du trajet, il est possible d’admirer des cabanes de berger : Dans le Quercy, les cabanes de berger sont généralement appelées “caselles”. Ces caselles sont des petites constructions en pierre sèche, traditionnellement utilisées par les bergers pour se protéger des intempéries et pour abriter leur matériel lorsqu’ils surveillent leurs troupeaux dans les zones pastorales. Elles font partie du patrimoine architectural rural de la région.

Le dolmen de Joncas : Il se situe exactement au lieu-dit ; Bouysse de Jonlas. Les deux pierres dressées, appelées orthostates, s’étirent sur une longueur de 3 mètres (Une orthostate est une grande pierre dressée verticalement utilisée dans la construction de structures mégalithiques, comme les dolmens, pour former les parois ou les murs.), atteignant une hauteur d’un peu moins d’un mètre chacune. La chambre funéraire, quant à elle, présente une largeur d’1 mètre et une hauteur de 0,80 mètre. La dalle qui recouvre la chambre, toujours en place, mesure environ 1,45 mètre de large sur 2,55 mètres de long.

Le dolmen est inscrit aux Monuments Historique par arrêté du 6 avril 1959.

Les dolmens étaient souvent construits pendant la période néolithique, il y a plusieurs milliers d’années, et ils étaient utilisés comme lieux d’inhumation pour les communautés préhistoriques. Ces structures étaient souvent constituées de grosses pierres, parfois placées en position verticale pour former les murs de la chambre, avec d’autres pierres posées horizontalement pour former le toit. Les dolmens pouvaient également être recouverts de terre ou de pierres pour créer un tumulus, une sorte de monticule funéraire.

Ces monuments mégalithiques sont d’une grande importance historique et archéologique, car ils fournissent des informations précieuses sur les pratiques funéraires, la vie quotidienne et la société des populations préhistoriques. Les archéologues étudient les dolmens pour mieux comprendre les coutumes, les croyances et les modes de vie des anciennes civilisations.

Le dolmen de Joncas à Limogne-en-Quercy est donc l’un de ces nombreux dolmens disséminés à travers le territoire français et d’autres régions du monde. Le Quercy, qui englobe le Lot et l’est du Tarn-et-Garonne, ainsi que le Rouergue, situé à l’ouest de l’Aveyron, forment la zone géographique de France la plus abondante en dolmens, avec près de 1800 de ces structures mégalithiques, datant d’environ 4500 ans.

bonne découverte !

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

A Limogne-en-Quercy, chercher le Chemin de Jouncas, se garer au croisement, c’est un parking spécial randonneur. De là, continuer sur le chemin de randonnée (GR65), après 1,1 kilomètre de marche, tourner sur le sentier à droite en passant un portique, continuer sur 140 mètres pour atteindre le dolmen de Joncas.

A proximité :

  • Dolmen de Pajot à Limogne-en-Quercy
  • Dolmen de Ferrière-Haut à Limogne-en-Quercy
  • Dolmen du Lac d’Aurié à Limogne-en-Quercy
  • Dolmen d’Agranel à Limogne-en-Quercy

Sur la carte :

Statistiques :

  • 1 644 660
  • 688 170
  • 736
  • 614
  • 14 juin 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.