Menhir de la Pierre qui Vire – Gurgy-le-Château (21)

Le Menhir de la Pierre qui Vire, témoin silencieux d’une occupation néolithique, se dresse fièrement à la limite des villages de Gurgy-le-Château et Chambain, à environ 800 mètres du célèbre menhir voisin, le “Cheval Gris”.

Au cœur des paysages variés de la France, se cachent des formations rocheuses mystérieuses, imprégnées de légendes séculaires. Ces pierres, érigées par le temps, portent le poids de récits anciens et captivants qui ont perduré à travers les générations. Parmi ces curiosités géologiques, certaines sont connues pour leur capacité étonnante à tourner sur elles-mêmes. Ces pierres qui virent, souvent situées dans des endroits reculés et chargées d’énergie mystique, ont alimenté l’imaginaire collectif des communautés locales.

Pour découvrir le Menhir de la Pierre qui Vire, on doit emprunter la route de Recey à Gurgy-le-Château. Des panneaux indicateurs jalonnent le chemin, invitant les curieux à s’aventurer dans le bois où se cache cette imposante pierre, également connue sous le nom de Pierre qui Corne. La légende locale prétend que cette pierre effectue une rotation lorsque midi sonne au clocher de St-Broing-les-Grives.

La fascination entourant ce monolithe atteint son apogée lors de la nuit de Noël à Gurgy-le-Château. Des récits populaires affirment que la Pierre qui Vire, mystérieusement inclinée, pivote sur elle-même en cette nuit sacrée. Une vision enchanteresse qui suscite l’admiration des habitants et des visiteurs.

Cependant, une polémique persiste quant à la précision de cette légende. Certains prétendent que, tous les jours, la pierre tourne lorsque midi sonne à Petit-Saint-Broing, bien que ce hameau ne possède qu’une petite chapelle sans clocher audible depuis cet endroit.

Ces témoins d’un passé oublié suscitent la réflexion. Combien d’habitants du canton méconnaissent l’existence de ces vestiges, riches en histoires et en mystères? Il est essentiel de continuer à chercher et de s’attacher à ces petits trésors.

Depuis le centre de Gurgy-le-Château, remonter sur la D22, puis prendre la route en face (chemin des Vaches), marcher 150 mètres et tourner sur la gauche, continuer sur ce chemin jusqu’au croisement, aller tout droit, et au prochain croisement, encore tout droit en foret sur 300 mètres.

  • Menhir du Cheval Gris à Chambain
  • Ancienne chartreuse de Lugny à Leuglay
  • Cascades d’Etufs à Rouvres-sur-Aube

Statistiques :

  • 1 649 171
  • 690 722
  • 737
  • 614
  • 19 juin 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

4 Comments

  1. Ludovic
    17 novembre 2023
    Reply

    C’est un menhir intéressant qui impressionne non par sa taille mais par les trous formé dans la roche. Les photos sont très belles et mettent en valeur notre patrimoine.

  2. Vanessa
    17 novembre 2023
    Reply

    Sympa ! mais trop loin de chez moi

  3. Mireille
    17 novembre 2023
    Reply

    Il y a énormement de Pierre qui Vire en France dont une dans le Doubs vers Cléron

  4. NonoLeJurassien
    17 novembre 2023
    Reply

    Oui bon ben c’est une pierre quoi ! 😆

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.