Allée couverte de la grotte – Cournols (63)

Perdu au cœur des terres vallonnées du Puy-de-Dôme, l’Allée Couverte de la Grotte, aussi appelée le Dolmen de la Grotta ou la Grotte aux Fées, émerge comme un témoignage impressionnant du passé préhistorique à Cournols, au lieu-dit Sarou. Niché à une altitude de 774 mètres, ce site mégalithique jouit du statut de Monument Historique depuis 1889, soulignant son importance archéologique.

[ Une allée couverte ]

Une allée couverte est un type de monument funéraire préhistorique, généralement associé à la culture néolithique. Ces structures sont constituées de grandes dalles de pierre (ou mégalithes) disposées de manière à former un long couloir étroit, qui est ensuite recouvert de terre ou de petites pierres pour former un tumulus. L’intérieur de l’allée couverte servait souvent de lieu d’inhumation collectif. Les allées couvertes sont généralement orientées est-ouest et peuvent être trouvées dans de nombreuses régions d’Europe, notamment en France, en Allemagne et dans les îles britanniques. Elles sont parfois appelées “dolmens à couloir” ou “galeries mégalithiques”.

Un passage ou une réutilisation possible : En effet, une hache en Bronze a été trouvée à proximité, ainsi que des vases en terre, et des médailles du moyen-âge.

Une anecdote singulière et pleine d’humour ajoute une touche inattendue à son histoire séculaire. Il est raconté avec un sourire que l’allée couverte, aujourd’hui empreinte d’une atmosphère mystique, a jadis joué le rôle peu conventionnel de vestiaire pour les joueurs de football.

Au cœur de nombreuses régions, les mystérieux mégalithes, tels que les dolmens, les menhirs, et les allées couvertes, ont captivé l’imagination des populations depuis des siècles. Ces monuments préhistoriques, érigés par nos ancêtres, ont souvent été enveloppés de légendes et de folklore, établissant un lien fascinant avec les fées.

Les récits légendaires qui entourent ces sites évoquent souvent la présence de fées, créatures mythiques imprégnées de magie et de mystère. Ces histoires se mêlent à la réalité historique, créant une atmosphère enchanteresse qui perdure dans l’imaginaire collectif.

Les fées, selon la tradition, étaient censées habiter ces lieux sacrés, conférant aux mégalithes une aura mystique. On raconte que ces créatures surnaturelles dansaient autour des dolmens et se reposaient à l’ombre des menhirs. Les allées couvertes, avec leurs structures imposantes, étaient parfois considérées comme des portails entre le monde des humains et celui des fées.

En espérant que cet article vous a plu, bonne découverte !

Depuis le centre de Cournols, prendre le chemin du Dolmen, il descend puis remonte. tourner à droite au deuxième croisement (à ce croisement, le dolmen est indiqué), puis continuer sur cette route carrossable sur 430 mètres avant d’arriver au parking. Le dolmen se trouve à 50 mètres du parking.

  • Abbaye Notre-Dame de Randol à Cournols
  • La Pierre Longue à Aydat
  • Le rocher de la Femme à Aydat
  • Le village pittoresque de Saint-Saturnin

Statistiques :

  • 1 589 719
  • 658 702
  • 708
  • 415
  • 28 février 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Un commentaire

  1. Sarah
    14 janvier 2024
    Reply

    C’est un article très intéressant et vos photos donnent envie de le voir de plus près. votre site est vraiment très bien et me donne beaucoup d’idée de chose à voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.