Dolmen de Saillant -Saint-Nectaire (63)

Au départ de la majestueuse cascade, le dolmen de Saillant se dévoile, indiquant son emplacement avec une discrétion presque mystique. Les visiteurs sont invités à entreprendre le voyage à pied, car la voie est marquée d’un sens interdit pour les véhicules. Une marche paisible conduit les curieux le long d’un chemin montant, les guidant finalement vers un champ où repose le dolmen à l’ombre des arbres, partiellement enseveli dans la terre. Une promenade d’une durée inférieure à un quart d’heure permet aux visiteurs d’apprécier chaque pas, en harmonie avec la nature environnante.

La légende :

L’origine de ce site énigmatique s’entremêle avec une vieille légende campagnarde, mettant en scène le héros charismatique nommé Roland. Selon cette narration, Roland aurait, d’un geste ludique, enfoncé ce colossal palet dans la terre. Une histoire empreinte de magie et de pouvoirs surnaturels qui donne une dimension légendaire à ce lieu chargé d’histoire.

La légende raconte que Roland, lors d’une journée ensoleillée, décida de jouer avec les éléments qui l’entouraient. Guidé par un instinct mystérieux, il se dirigea vers le dolmen de Saillant. Son épée légendaire, Durandal, à la main, Roland s’apprêtait à vivre un moment extraordinaire.

Dans un geste empreint de puissance et de magie, Roland ficha le palet colossal en terre d’un seul coup, marquant ainsi l’emplacement du dolmen. Les pierres et la terre s’ouvrirent devant lui, créant un lieu où le surnaturel se mêlait à l’histoire humaine. Le Palet de Roland était né, un témoignage éternel de la force et de l’énigme qui entouraient ce héros légendaire.

La légende se perpétua à travers les siècles, évoquant les pouvoirs extraordinaires de Roland et la connexion mystique entre l’épée Durandal et le dolmen. Certains racontent que le palet renferme encore aujourd’hui une part de l’énergie magique de Roland, émanant une aura mystique à tous ceux qui s’aventurent près de cet endroit sacré.

Les fées, attirées par la magie qui enveloppe le dolmen, sont censées se rassembler la nuit pour danser et célébrer autour du Palet de Roland. Le champ qui abrite le dolmen devient alors le théâtre d’une féerie mystique, où les rires des fées résonnent dans l’obscurité.

La table du dolmen est un octogone irrégulier d’environ 3 mètres de diamètre et d’une épaisseur de 40 à 50 centimètres. Elle repose sur quatre supports de 60 centimètres de haut. Pour compléter l’enceinte de la chambre, des petits murs en pierre sèche ont été construits entre les supports. L’entrée de la chambre est orientée vers l’ouest. Le sol de la chambre est recouvert de dalles irrégulières d’une largeur de 20 à 40 centimètres et d’une épaisseur moyenne de 5 centimètres. Ces dalles constituent un véritable pavé, dont on ne connaît d’autre exemple que dans les sépultures anciennes d’Algérie. Certaines de ces dalles ont manifestement été taillées par l’homme. La table et les supports sont en granite, et les dalles sont en basalte, des roches qui se trouvent dans les environs.

Lors des fouilles, le dolmen a été trouvé contenant un éclat de silex, des ossements humains et des poteries.

Les ossements sont plusieurs fragments de fémur d’adulte, présentant une ligne arête très prononcée, une molaire de la première dentition et un fragment de crâne d’enfant.

Les morceaux de poterie sont très nombreux. Ils appartiennent à trois ou quatre vases différents. Les anses sont très grandes, le fond plat et la pâte bien cuite, des caractères qui les rapprochent de l’âge du bronze. Ils paraissent faits à la main, et un des fragments porte, comme ornement, une rainure circulaire. Tous ces objets, recouverts d’une mince couche de terre fine, reposaient directement sur les dalles de la chambre.

Dans les environs, plusieurs haches polies ont également été trouvées.

Le dolmen de Saillant contenait au moins deux squelettes, un d’enfant et un d’adulte. Il semble dater de la fin de la pierre polie, peut-être du commencement de l’âge du bronze. Il a été certainement violé, sans doute au Moyen Âge, alors que l’on cherchait des trésors dans tous les lieux antiques et légendaires.

Depuis 1862, le dolmen de Saillant jouit du statut de Monument Historique.

Depuis le centre de Saint-Nectaire, prendre l’Avenue du docteur Roux en direction de Saint-Nectaire-le-Bas, continuer sur cette route principale (Avenue Alphonse Cellier), jusqu’à Saillant, au centre, prendre à droite, passer sur le pont, puis tourner tout de suite à droite pour atteindre le parking. Revenir au croisement et aller tout droit. Au second virage, tourner à droite sur le sentier qui monte à travers une foret, tourner de nouveau à droite et monter jusqu’au champs, traverser le champs en ligne droite sur 150 mètres.

Statistiques :

  • 1 645 199
  • 688 456
  • 736
  • 614
  • 14 juin 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Un commentaire

  1. Pierre
    24 janvier 2024
    Reply

    C’est un très beau dolmen et la légende liée à Roland ajoute de la magie et du mystère. De plus, cela change de la légende de Roland à Roncevaux qui est beaucoup plus connue. Votre article est vraiment très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.