Notre-Dame-du-Bois – Vitreux (39)

“Il y a bien des siècles de cela, un bûcheron, désireux d’abattre un chêne imposant au cœur de la grande forêt du Vaudenay, fut surpris de constater que sa hache fraîchement affûtée peinait à entamer l’écorce de cet arbre résistant. À chaque coup asséné, un léger gémissement se faisait entendre, répercuté timidement par l’écho. Intrigué et effrayé par ce prodige inexplicable, le bûcheron décida de quérir l’aide d’un ami du village, réputé pour son manque d’attachement religieux.

Son ami, prêt à consacrer le reste de sa vie à abattre le mystérieux chêne, prêta serment et se mit au travail. Après trois journées de labeur acharné, il parvint tout juste au cœur de l’arbre. À sa grande surprise, un éclat se détacha, dévoilant une niche illuminée de lumière, abritant la statue de la Vierge tenant l’enfant Jésus entre ses bras. Le bûcheron, ému, s’inclina devant ce miracle, rendant hommage à Dieu, implorant pardon pour ses péchés, et se hâta de rejoindre le monastère d’Acey pour partager le témoignage de ce miracle.

Cependant, avec le temps, la mémoire de cette pieuse tradition s’est estompée, transformant le lieu solennel en un endroit de divertissements et de joies. Les jours de fête, des danses bruyantes animaient le péristyle de la chapelle. Face à ces rassemblements tumultueux, les autorités décidèrent en 1812 de détruire la chapelle profanée. Le 1er mars de la même année, la Notre-Dame-du-Bois fut processionnellement conduite à l’église de Vitreux, où elle demeure encore de nos jours. Ainsi, le lieu qui a jadis été le théâtre de miracles et de dévotion a évolué au fil des siècles pour devenir le témoin d’une histoire marquée par la transition de la vénération religieuse à la profanation, aboutissant finalement à la préservation de la statue dans l’église de Vitreux.”

Cette légende provient de Thuriet Charles dans Traditions populaires du Jura (1877). Quand à la statue mise en sécurité dans l’église daterait du 16ième siècle. 

Bonne découverte !

Depuis Vitreux, prendre la Départementale 459 en direction d’Ougney, tourner à droite sur la D12 en direction de Brésilley. Avant d’arriver sur la commune, tourner à droite en direction de l’Abbaye d’Acey, Une fois la voiture garée sur le parking visiteur, prendre la petite route qui monte vers la dépendance, prendre à gauche au croisement, puis, au niveau de la croix, prendre à gauche également, continuer toujours tout droit jusqu’à voir le panneau indiquant Notre Dame du Bois sur la droite. Le sentier entre en foret, il suffit de marcher 150 mètres pour atteindre le site.

Statistiques :

  • 1 659 298
  • 696 143
  • 741
  • 625
  • 14 juillet 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Un commentaire

  1. Marie-Amélie
    28 janvier 2024
    Reply

    C’est l’endroit idéal pour méditer, en plus la statue est vraiment très belle. C’est un lieu agréable est reposant. De plus, votre article permet de mieux connaitre la légende qui s’y rapporte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.