Les vestiges gallo-romains des Jaillants – Pradines (19)

Lors d’un détour à Pradines en Corrèze, nous trouvons le site Gallo-Romain des Jaillants. Il s’agit d’un fanum, un temple antique si vous préférez, et malgré les maigres vestiges de pierres en apparence, ici les trouvailles archéologiques ont été assez nombreuses pour faire parler le site.

Situation géographique : Nous sommes proches du col des géants (ou Jaillants) à la limite du massif des Monédières, Le sanctuaire a été construit sur un sommet à une altitude de 841 mètres, à proximité immédiate d’une croisement de routes antiques. Il est tout à fait concevable qu’un temple celtique en bois ait existé avant l’adoption par les populations gauloises d’un mode de vie à la romaine.

La découverte : En 1959, ‘le champ Tuilier” appartient à un agriculteur de Vieitheil. Lors de labours, il découvre divers objets et fait appel à l’archéologue Marius Vazeilles. Le champs porte ce nom “Champ Tuilier” du fait que des tuiles et des briques ont été remarquées depuis fort longtemps. On connaissait donc autrefois le fort potentiel archéologique du site.

Marius Vazeilles met la main sur de nombreuses tuiles (tegulae) et diverses céramiques. Il trouve également quatre monnaies (as de Nîmes, Dupondius d’Auguste, petit bronze de Lucile, et un sesterce de Marc-Aurèle).

Grand historien, Robert Joudoux s’intéresse également au site des Jaillants. En 1966, il fait ressurgir le fanum rectangulaire de la terre dont seules les fondations subsistent. Il trouve modestement quelques clous et des tessons. Le site est fouillé de nouveau en 1973, en 1981 puis en 1996. Les découvertes sont diverses et variées :

  • Période lithique : Deux lissoirs, fragments de grattoirs, fragments de meule de moulin à bras, un bac en pierre,
  • Période gallo-romaine : un bloc de cuivre à encoches, deux grands bronzes, poteries, trois éléments importants en terre cuite dont un avec des tête de Gorgone, un anneau en bronze, des objets en verre, des mosaïques en pâte de verre…
  • Moyen-âge : Quelques tessons.

Le fanum : Il mesure 13,75 mètres sur 11,61 mètres pour la galerie, tandis que la cella mesure 8 mètres sur 6 mètres. La cella (du latin celare, cacher et qui désigne un local fermé) est la partie close du temple étrusque puis du temple romain, généralement de forme rectangulaire, parfois ronde ou carré Elle s’ouvre sur l’avant du temple par une porte à deux battants. Autour, la galerie permettait aux fidèles de déambuler afin de se rapprocher de la divinité.

Sur le site des Jaillants, il y aurait eu deux fanums et quelques structures qui ont complètement disparues. Le sanctuaire a été occupé au cours du 1er et 2ième siècle après J.-C. et abandonné au 3ième siècle pour une raison inconnue.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Pradines, prendre la D32E3 jusqu’à Preyrat, puis rejoindre la D16. Au croisement, prendre à droite sur la D16, puis la première à gauche (ici un panneau indique le site gallo romaine). Passer Vieitheil, continuer durant 900 mètres jusqu’à une croix sur la droite (Avant d’arriver au col des Géants). Garer la voiture et suivre le chemin sur 50 mètres.

A proximité :

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.