L’ermitage de Notre-Dame-du-Chêne – Scey-Maisières (25)

Notre-Dame-du-Chêne à Scey-Maisières : Un Sanctuaire au Cœur de la Vallée de la Loue

Au cœur de la magnifique Vallée de la Loue, près d’Omans dans le Doubs, se trouve le sanctuaire de Notre-Dame-du-Chêne, un lieu chargé d’histoire et de spiritualité. Ce sanctuaire a une origine remontant au début du XIXe siècle.

En savoir plus sur Pierre Bossan…

Pierre Bossan (1814-1888) était un architecte français du XIXe siècle, reconnu pour son talent et son engagement envers l’architecture religieuse. Né à Lyon, il a marqué son époque par ses réalisations emblématiques, dont la Chapelle Notre-Dame-du-Chêne à Scey-Maisières n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Bossan a étudié à l’École des Beaux-Arts de Lyon avant de parfaire sa formation à Paris. Son style architectural, qui mélangeait le roman, le gothique et des éléments de l’architecture antique, lui a valu une renommée particulière. Il a remporté le grand prix d’architecture à Rome en 1870, une distinction qui souligne la qualité exceptionnelle de son travail.

Ce qui distingue Bossan au-delà de ses compétences architecturales est son engagement spirituel. Avant sa rencontre avec Notre-Dame-du-Chêne, il décrivait lui-même une période où il était “sans foi et sans conduite”. Cependant, sa participation à la construction de la chapelle a été, pour lui, un tournant spirituel. Bossan a choisi de ne pas recevoir d’honoraires pour son travail, exprimant plutôt un sentiment de gratitude envers Notre-Dame-du-Chêne pour avoir redonné un sens à sa vie.

Parmi ses autres œuvres notables figure la basilique Notre-Dame de Fourvière à Lyon, un édifice religieux impressionnant qui témoigne de sa contribution significative à l’architecture sacrée en France. Bossan était un homme dont l’œuvre alliait la technique architecturale à une profonde sensibilité spirituelle, laissant un héritage durable dans le patrimoine architectural français.

L’histoire du sanctuaire est également marquée par la découverte d’une statuette de la Vierge à l’Enfant dans le tronc du vieux chêne en 1803. Cette découverte exceptionnelle fut précédée par l’apparition de la dame blanche à Cécile Mille. Le 15 août de la même année, une lumière mystérieuse jaillit du chêne, guidant Cécile et quelques membres de sa famille vers une découverte extraordinaire. En effet, à la suite de cette manifestation lumineuse, ils entreprirent de regarder dans le creux du tronc de l’arbre. À leur grande surprise, ils mirent au jour une statuette en terre cuite représentant la Vierge à l’Enfant, celle-ci portant une grappe de raisin. Cet événement, survenu à la croisée de la foi et du surnaturel, marqua le début d’une histoire qui allait conduire à la construction de la Chapelle Notre-Dame-du-Chêne, érigée en l’honneur de cette découverte miraculeuse.

Aujourd’hui, Notre-Dame-du-Chêne est entre les mains de missionnaires. La chapelle abrite la statuette miraculeuse ainsi que le tableau d’Isenbart, connu sous le nom du “miracle des lumières”. Touristes et pèlerins sont attirés par ce lieu empreint de spiritualité, où l’histoire et la foi se mêlent harmonieusement, rappelant une apparition céleste qui a marqué la vallée de la Loue au XIXe siècle.

Depuis le centre d’Ornans, prendre la direction de Besançon via la D67. Peu après la zone d’activité, au croisement, prendre à gauche direction Scey-Maisières. Comptez 850 mètres, l’ermitage se trouve sur la droite.

Statistiques :

  • 1 587 589
  • 657 507
  • 705
  • 408
  • 23 février 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

2 Comments

  1. Dimitri
    3 décembre 2023
    Reply

    C’est un très bel article qui permet de mieux connaître ce lieu.

  2. MarinePontarlier
    9 décembre 2023
    Reply

    Bonsoir, je passe souvent sur cette route et je ne connaissais pas l’histoire de cet ermitage. Longue vie à votre site que je trouve très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.