Le dolmen de la pierre qui vire – Colombe-lès-Vesoul (70)

p1070520

Parmi les pierres à légendes que l’on retrouve en Franche-Comté, voici la pierre qui vire de Colombe-Lès-Vesoul, elle se situe en Haute-Saône à 7 kilomètres de Vesoul. Elle aurait la particularité de tourner sur elle-même trois fois tous les cents ans à chaque nuit de noël.

Il y aurait environ une huitaine de pierres de ce type dans le département.

p1070523

Cette pierre qui vire est en réalité un dolmen dont la dalle mesure un peu moins de deux mètres pour environs soixante dix centimètres d’épaisseur, la chambre carrée offre pour sa part un espace d’1m25 de côté. Certains pensent qu’elle servait dans un temps lointain, au néolithique, comme lieu d’habitation, d’autres affirment plutôt que c’est le reste d’une sépulture collective datant de -3000 ans avant Jésus-Christ. C’est vrai que ce type de dolmen avec cette configuration était essentiellement utilisé comme sépulture collective en Europe. Mais, problème ! Les fouilles effectuées en 1946 par M. Collot n’ont pas permis de retrouver des ossements ou des vestiges qui permettraient de confirmer cette thèse.


L’intérieur du dolmen :

p1070528 p1070529 p1070530

 

 

 

 

 

p1070533p1070532

 

 

 

 

 

 

La table parait en déséquilibre, elle a été retaillée de façon circulaire, nos anciens pensaient qu’elles servaient à effectuer des sacrifices humains. La date de la modification de la dalle reste un mystère non résolu. Lors de sa redécouverte “officialisée” et plus récente : au 19ième siècle, la dalle était complètement  recouverte de pierres. En 1970, les vestiges d’anciennes constructions ont été découverts à proximité.

De nouvelles fouilles sont effectuées en 1975 sur le site, et autour, dans les champs appelés “champs de la pierre qui vire”. Celles-ci confirme la thèse de la chambre funéraire, et le fait que le dolmen aurait été donc pillé à une période indéfini.

Le dolmen est libre d’accès, depuis le 24 août 1976 il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques.

 

Quelques photos :

p1070525 p1070526

 

 

 

 

 

 

 

p1070527

 

Pour s’y rendre : Depuis Colombe-lès-Vesoul, prendre Grande Rue, et sortir sur la D13 en direction de Liévans. A la sortie de Colombe-lès-Vesoul, dans une ligne droite, on trouve un panneau marron sur la gauche indiquant “la pierre qui vire”. Il n’y a pas de parking aménagé.

A proximité : 

  • Le sabot de Frotey-les-Vesoul
  • La madone de Dampvalley-les-Vesoul
  • Gouffre du Frais puits
  • La motte de Vesoul

 

Sur la carte :

dolmencartecolombelesvesoul

 

 

dolmeninfocolombelesvesoul

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *