Le puits Sainte-Marie – Ronchamp (70)

Le Puits Sainte-Marie est un ancien puits de mine situé à Ronchamp en Bourgogne-Franche-Comté. Il a été creusé en 1864 et avait pour but d’extraire du charbon. Cependant, la veine de charbon peu prometteuse n’a pas permis une exploitation rentable.

Comment fonctionne un puits minier ? Un puits minier est un moyen d’accéder aux gisements de minerai ou de ressources souterraines situées sous la surface terrestre. Les puits miniers peuvent être utilisés pour extraire une variété de ressources, telles que le charbon, le pétrole, le gaz naturel, les métaux précieux, les minéraux industriels, etc. Le processus de construction d’un puits minier dépend du type de gisement que l’on cherche à exploiter. En général, les puits miniers sont construits en creusant un trou vertical dans le sol à l’aide d’une foreuse. Le diamètre du puits peut varier en fonction des besoins de l’exploitation minière. Une fois que le puits est creusé, il est généralement renforcé avec des tubages en acier ou en béton pour éviter que le puits ne s’effondre. Des pompes peuvent également être installées pour éliminer l’eau qui s’accumule dans le puits. Les mineurs peuvent ensuite accéder au gisement en descendant le puits à l’aide d’un ascenseur ou en utilisant des échelles ou des plates-formes. Les mineurs utilisent alors des outils et des machines pour extraire la ressource et la transporter vers la surface. Il est important de noter que l’exploitation minière peut avoir des effets néfastes sur l’environnement et la santé des personnes qui y travaillent. Les normes de sécurité et les réglementations environnementales sont donc strictement appliquées pour minimiser les risques et les impacts négatifs.

En 1880, le puits Sainte-Marie est transformé en puits d’aérage principal pour les autres puits d’extraction de la mine. L’aération était primordiale dans les bassins houillers pour lutter contre différents dangers tels que le grisou, qui est un gaz méthane explosif, les poussières de charbon, la température élevée et le dioxyde de carbone provenant de la respiration humaine et de la décomposition des boisages.

Un puits d’aérage est utilisé pour fournir de l’air frais aux travailleurs dans une mine. Des ventilateurs installés à la surface créent un courant d’air à travers le puits, qui circule à travers la mine ou le tunnel pour évacuer les gaz dangereux et fournir de l’air frais aux travailleurs. Le processus de circulation de l’air est contrôlé à l’aide de portes, de clapets et d’autres dispositifs pour diriger le courant d’air là où il est le plus nécessaire.

Le puits Sainte-Marie a connu une activité irrégulière jusqu’à sa fermeture définitive en 1958. Au fil des années, le chevalement en bois d’origine a été remplacé par un chevalement en béton armé, construit en 1924. Après sa fermeture, les galeries ont été comblées, mais le chevalement a été conservé. Le Puits Sainte-Marie est aujourd’hui le seul puits encore debout de la mine de Ronchamp et constitue un témoin architectural de l’histoire minière de la région.

Le puits a également connu une tragédie. Le 24 janvier 1869, un coup de grisou s’est produit dans le puits (dans une galerie creusée pour joindre le puits Saint-Charles), faisant huit morts et trois blessés. Cet événement a mis en lumière les dangers de l’exploitation minière et a conduit à une amélioration des normes de sécurité.

Après la fermeture du puits, la destruction du chevalement était envisagée. Cependant, grâce au Docteur Maulini, le chevalement a été préservé de la destruction. Depuis 2001, il est inscrit comme monument historique et fait partie du patrimoine du 20ième siècle.

Quelques mots à propos du Dr Marcel Maulini, médecin des Houillères de Ronchamp de 1946 à 1958. Durant sa carrière, il a mené des recherches sur la silicose et a participé au système de prévention de cette maladie professionnelle. Il a également travaillé à la préservation de l’histoire de l’industrie minière de la région et a fondé un musée de la mine (Musée de la mine Marcel-Maulini de Ronchamp). En dehors de son travail médical, il était un érudit local, artiste et pédagogue, et entretenait des correspondances avec des artistes et des confrères. Le Dr Maulini est décédé en 1983 à l’âge de 70 ans.

Aujourd’hui, le site du Puits Sainte-Marie est sécurisé et peut être visité en restant à l’extérieur pour découvrir son architecture. Le carreau, qui est la parcelle de terrain où est installé le puits, a été aménagé et sécurisé en 1994. Le Puits Sainte-Marie est un lieu de mémoire pour les mineurs et leurs familles, ainsi qu’un témoignage de l’histoire industrielle de Ronchamp.

Sources : Jean-Jacques Parietti, Les dossiers de la Houillère 1 : Le puits Sainte Marie, Association des amis du musée de la mine, 1999, Wikipedia, commune de ronchamp, https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/PA70000053

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis le centre de Ronchamp, prendre la Rue de la Chapelle, et monter en direction de la Chapelle Notre-Dame-du-Haut de Ronchamp. Après avoir passer le pont ferroviaire, compter 240 mètres, et se garer sur le parking à droite. Le puits se trouve juste en face.

A proximité :

  • Le sentier des mines de Ronchamp
  • La chapelle Notre-Dame-du-Haut de Ronchamp
  • Musée de la mine Marcel-Maulini à Ronchamp
  • Maison de la négritude et des droits de l’homme à Champagney

Sur la carte :

Statistiques :

  • 1 647 983
  • 690 011
  • 737
  • 614
  • 19 juin 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

2 Comments

  1. Henri Karl
    29 novembre 2023
    Reply

    Article très intéressant sur le passé de ma belle région

  2. Lucienne
    25 avril 2024
    Reply

    J’ai visité le Puits Sainte-Marie il y a quelques semaines avec mon club de retraités. Quelle fascinante structure ! Le chevalement en béton armé est d’une grande modernité pour son époque (1924), et l’histoire du site, avec ses mineurs courageux, est passionnante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.