Cascade de la Vallière et Grotte des compagnons de Jéhu – Ceyzériat (01)

La cascade de la Vallière et la Grotte des Compagnons de Jéhu se situe aux abords de la commune de Ceyzériat dans l’Ain. La proximité de ce site naturel avec la commune est étonnante. Il suffit de suivre un chemin, et de descendre de long escaliers pour arriver au pied de la cascade (Nous vous conseillons de visiter le site lors de période de fortes précipitations).

Un panneau sur site nous informe au sujet de la cascade :

La vallière prend sa source au hameau de la Grande Fontaine et se jette dans la Reyssouze après avoir franchi une barre de roche d’une hauteur de près de 30 mètres. La vallière reçoit les eaux du « Bief de Veau » qui prend naissance à la source des 30 chiens sous la côte des vignes. Mais aussi le ruisseau de Tréconnas dont l’origine est la source de Chantemerle.

La vallière a eu un débit important et régulier car son cours d’eau comportait sur une distance d’un kilomètre, trois moulins :

  • Moulin de la Vallière, en aval de la cascade qui existait en 1349 et fut démoli en 1920, les pierres sont réutilisées pour la construction de la biscuiterie Bouvard.
  • Moulin de la Roche, situé juste au dessus de la cascade, existait en 1762.
  • Moulin des Billets, en amont de la cascade et du pont des Billets qui fut construit en 1836.

 

 

 

 

 

 

A une centaine de mètres de la cascade, nous observons un escalier qui monte à ce qui semble être 3 grottes. Au contrebas des escaliers spécialement aménagé, on peut lire sur un panneau :

Grotte des Compagnons de JEHU : Dans la grotte Sud, la galerie principale débouche dans une grande salle, d’où partent deux galeries secondaires très étroites, en partie obstruées.

Le site a été visité en 1856 par Alexandre Dumas pour y situer l’action de son ouvrage « Les compagnons de Jéhu ». Dans ce roman, Alexandre Dumas a pris beaucoup de liberté avec la vérité historique. Ainsi, il a transformé quatre voleurs de diligences en personnage de bonne noblesse, animés de sentiments désintéressés. De même, il a imaginé que la grotte de la base du Rocher Nord du vallon reliait Ceyzériat aux tombeaux de l’église de Brou, par un souterrain d’une dizaine de kilomètres.

Ses amis l’ont longuement critiqué sur ces imaginaires et fantastiques récits, mais l’auteur, qui a donné naissance aux « Trois mousquetaires » ne se laissant pas démonter répond « Qu’importe si on viol l’histoire, pourvu qu’on lui fasse de beaux enfants »

 

 

 

 

 

Nous sommes donc allés vérifier par nous mêmes l’intérieur de la grotte si l’on trouvait un quelconque souterrain menant à l’église de Brou. Première difficulté,  Il faut rudement se baisser pour passer sous le porche d’entrée sur quelques mètres, ensuite, l’on peut se redresser, et suivre un parcours en zigzag. La fraîcheur et l’obscurité sont de mise, il faudra allumer les torches, et se faire discret pour ne pas déranger la faune souterraine. Le sol devient très vite boueux, nous empêchant d’évoluer après avoir effectuer une vingtaine de mètre. Le mystère reste entier.

 

Quelques photos :

 

 

Pour s’y rendre : Il faut se rendre directement à Ceyzériat, et rechercher le chemin du Colombier (il passe devant une école primaire). Il est possible de se garer sur le parking qui longe l’école. Il faudra ensuite emprunter le chemin de la roche, et descendre à la cascade via les escaliers. Les grottes sont à une petite centaine de mètres de la cascade.

A proximité :

  • Passerelle des Vendangeurs
  • Vestiges de Pouapes à Jasseron
  • Chapelle Notre-Dame des Conches
  • Menhir « Pierre Fiche » à Thioles

 

Sur la carte : 

 

 

 

 

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *