Fontaine du Chaigne et les stèles Gallo-Romaine – Orches – Baubigny (21)

La fontaine du Chêne, dite du Chaigne en patois se situe un peu à l’écart du hameau d’Orches, rattaché à la commune de Baubigny.

Cette fontaine a la particularité d’être surmontée de quatre stèle funéraire datant de l’époque Gallo-Romaine (vers le second siècle Après Jésus-Christ).

Ce que l’on appel fontaine est en réalité une source qui (dit-on) ne tarit jamais. Au 19ième siècle, des paysans labouraient dans les champs alentours est ont trouvé ses pierres sans trop savoir ce qu’elles représentaient. Dans un premier temps, les villageois proposent aux paysans de porter ces fameuses pierres jusqu’à la source. Puis, dans un second temps, le fils du Président de la République séjournant en Bourgogne, suggère de placer les stèles à la verticale.

Même si cette source est un peu a l’écart du village, elle a toujours été précieuse. Elle servait par exemple à alimenter une cuve en contrebas pour les habitants qui n’avait toujours pas l’eau courante en 1950. Bien avant, les paysans venaient boire son eau pure, et l’utilisaient pour abreuver leurs bétails.

Une croyance veut que les jeunes femmes en désir de grossesse se rendaient à la fontaine, buvaient et se frottaient le ventre avec de l’eau de la source. D’autres rituels en faveur d’une maternité étaient pratiqués.

Concernant les stèles, leurs représentations restent mystérieuse. Sur les deux plus petites, on observe un couple sur chacune d’elles. L’homme et la femme tiennent un gobelet. Sur la plus grande, un homme tient une bourse. Une théorie peut éclaircir l’énigme des stèles. Il est possible que chaque petites stèles évoquent une famille luxurieuse accompagné d’une plus grande stèle évoquant un Dieu protecteur. Ici, on pense à Priapre, dieu des jardins, des vergers et des plaisirs de la chair, Il serait représenter par un assez gros phallus. Il réglerait les problèmes d’impuissance sexuel. L’autre dieu serait Mercure, ses attributs traditionnels sont la bourse, le plus souvent tenue à la main. Il est le dieu du commerce, de la fertilité et de la fécondité.

Bonne découverte !

Sources : Panneau sur site, Mr Emile Thevenot.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

Depuis Beaune, prendre la D973, passer Pommard, Volnay, Monthelie, Auxey-Duresse, jusqu’au croisement de “Melin”, tourner à droite en direction d’Orches. A Orches, monter sur le plateau en empruntant la rue du Chêne. Tourner sur le premier chemin à gauche, et faire 150 mètres. La fontaine est indiquée.

A proximité :

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.