Pierre à sacrifices de Ceinturat – Montrol-Sénard / Cieux (87)

Nous sommes sur le territoire de la commune de Cieux en Haute-Vienne, plus précisément dans un secteur sauvage au Nord du hameau de Ceinturat (limitrophe avec la commune de Montrol-Sénard). Une route caillouteuse de 400 mètres permet d’atteindre un petit parking. De ce parking un sentier mène directement à la Pierre du Sacrifice après une marche d’une centaine de mètres en léger dénivelé positif.

L’imagination populaire raconte que l’on peut deviner l’emprunte d’un corps humain allongé et que l’on devine ces viscères au sommet de la pierre. Qu’en est-il ? Il est vrai que la pierre à sacrifice du Chiroudi comporte à son sommet un grand bassin creusé où l’on peut aisément placer le tronc d’un humain. A l’extrémité de ce bassin, un second creux permet de placer la tête (les jambes basculent quant a elles, dans le vide).

Le fantasme sur les Celtes a encore frappé. En effet, en France, il était coutume au cours des deux derniers siècles, d’attribuer des lieux mystérieux où l’on trouve des blocs de granit, des pierres dressées, ou tout simplement l’entrée d’une grotte à des utilisation d’origine Celtique. Ce n’est pas une critique puisqu’à cette époque, ils manquaient cruellement de documentations à ce sujet (tout en sachant que les Celtes n’ont laissés aucun écrit, ce qui ne facilite pas les choses), et que les archéologues étaient des passionnés qui apprenaient “sur le tas”. Ici, aucunes contrariétés scientifiques, jusqu’aux dernières décennies.

On remarque la présence de nombreux bassins au dessus et sur le pourtour de la pierre. Ceci s’explique par la désagrégation du granit sous l’effet de l’érosion  provoqué par l’acidité des eaux de ruissellements. Ce n’est donc pas taillé par la main de l’homme. Maintenant, est ce qu’il est possible que les Celtes aient tout de même utilisés cette pierre pour effectuer des rites religieux ? Impossible de l’affirmer, il faut tout de même signaler la présence de menhirs et de pierres à cupules autour de Ceinturat. Quoi qu’il en soit, et pour finir, les druides Celtes pratiquaient rarement les sacrifices humains, préférant utiliser des objets ou sacrifier des animaux. Pour eux, la mise à mort est un “changement de monde”, qui permet d’approcher le divin.

Quelques photos :

Pour s’y rendre :

En sortant de Ceinturat direction de Bellevue, prendre la première à gauche et s’engager sur un chemin carrossable de 400 mètres de long pour atteindre le parking, puis s’engager à pied sur un sentier d’une centaine de mètre.

A proximité :

  • Le menhir de Ceinturat
  • Le Chaos du Cep
  • La chapelle du Bois du Rat
  • Le rocher aux fées
  • La pierre à cupules

Sur la carte :

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.