Les grottes de la Balme – La Balme-les-Grottes (38)


Les grottes de La Balme, un monde souterrain fascinant

L’entrée de la grotte est un porche imposant, haut de 35 mètres et large de 28 mètres.

En descendant dans la grotte, j’ai découvert une série de bassins formés par les eaux du torrent. Ces bassins, qui mesurent entre 0,5 et 1,5 mètre de profondeur, sont recouverts d’un sédiment blanc. Ils sont d’une beauté exceptionnelle et ils offrent un spectacle saisissant.

Plus loin, j’ai découvert la grotte des Diamants. Cette grotte est constituée d’une multitude d’excavations étroites et sinueuses. Les parois de ces excavations sont recouvertes d’un sédiment qui reflète la lumière. Ce phénomène, appelé “réflexion spéculaire”, crée un jeu de lumières et d’ombres qui est d’une beauté inégalée.

Enfin, j’ai atteint le lac souterrain. Ce lac, qui mesure environ 100 mètres de long, est entouré de rochers escarpés. Il est alimenté par les eaux du torrent et il est d’une profondeur inconnue.

Au cours de ma visite, j’ai découvert de nombreux vestiges archéologiques. J’ai notamment trouvé des outils en pierre, des poteries et des ossements d’animaux. Ces vestiges témoignent de l’occupation de la grotte par l’homme depuis la Préhistoire.

Je suis convaincu que les grottes de la Balme sont un site archéologique exceptionnel. Elles abritent un riche patrimoine qui mérite d’être étudié et préservé. Je suis impatient de poursuivre mes recherches sur ce site et de découvrir de nouveaux secrets qu’il recèle.

Usmar Bonnaire

Les richesses naturelles des grottes

Les grottes de La Balme sont un véritable trésor de la nature. Elles abritent une grande variété de formations géologiques.

  • Les stalactites et les stalagmites sont les formations les plus emblématiques des grottes. Elles se forment par la lente accumulation de gouttelettes d’eau chargées de calcaire. Les stalactites sont des formations qui pendent du plafond, tandis que les stalagmites sont des formations qui s’élèvent du sol.

Les stalactites et les stalagmites des grottes de La Balme sont d’une grande beauté et d’une grande variété. On peut ainsi voir des stalactites en forme de colonne, de cloche, de chandelier, etc. Les stalagmites peuvent également prendre des formes étonnantes, comme celle d’un animal ou d’un objet.

  • Les draperies calcaires sont des formations qui ressemblent à des rideaux ou à des voilages. Elles se forment par la stratification des gouttelettes d’eau.

Les draperies calcaires des grottes de La Balme sont d’une grande finesse et d’une grande délicatesse. Elles peuvent être blanches, grises ou noires, selon la composition du calcaire.

  • Les cascades souterraines sont des formations qui se forment lorsque l’eau s’écoule le long des parois des grottes.

Les cascades souterraines des grottes de La Balme sont un spectacle impressionnant. Elles peuvent être hautes de plusieurs mètres et créer une ambiance féérique.

  • Les puits sont des formations qui se forment lorsque l’eau s’enfonce dans le sol.

Les puits des grottes de La Balme peuvent être profonds de plusieurs dizaines de mètres. Ils peuvent être utilisés pour accéder à d’autres salles et galeries des grottes.

L’histoire des grottes

Les grottes de La Balme sont habitées depuis la Préhistoire. Des traces d’occupation humaine ont été découvertes dans les grottes, datant de plus de 10 000 ans.

À la fin de l’âge du Bronze, des hommes ont utilisé la grotte comme un cimetière. Les tombes, creusées dans des anfractuosités ou sous des blocs rocheux, contenaient des urnes cinéraires contenant les restes des défunts. Les offrandes animales, telles que des bœufs, des moutons et des chèvres, étaient placées dans les tombes pour accompagner les défunts dans l’au-delà.

Au Moyen Âge, les grottes ont servi de refuge aux habitants de la région. Elles ont également été utilisées comme lieu de culte.

Au début du XIXe siècle (1807), les grottes ont été ouvertes au public. Elles sont aujourd’hui l’un des sites touristiques les plus populaires de la région.

La peinture de François 1er

L’une des attractions les plus remarquables des grottes de La Balme est une peinture murale représentant François 1er.. En 1516, après la bataille de Marignan, le roi François Ier et sa mère, Louise de Savoie, se sont rendus dans ces cavernes pour se recueillir dans la chapelle. On dit qu’il a mené la première exploration du lac souterrain. À la sortie de la grotte, on peut voir une fresque de ce monarque français, peinte en 1882 par Théodore Levigne. De plus, l’un des deux dédales de la grotte porte le nom de ce roi.

Les deux chapelles à l’entrée

En pénétrant dans la grotte, le visiteur est surpris par la présence de deux chapelles superposées, datant respectivement du IXe siècle et du XIVe siècle.

La chapelle haute, dédiée à la Vierge, a été construite au XIIe siècle. Elle est surmontée d’une voûte naturelle de 35 mètres de haut.

La chapelle basse, dédiée à saint Jean-Baptiste, a été construite IXe siècle. Elle est plus ancienne que la chapelle haute, mais elle a été restaurée à plusieurs reprises, notamment en 1857.

En 1654, un ermitage et un autel extérieur consacré à sainte Catherine étaient mentionnés à proximité des chapelles. Ces vestiges ont aujourd’hui disparu.

La chapelle Notre-Dame de La Balme-les-Grottes conserve un ensemble de peintures sur toiles tendues sur châssis qui ornent les arcatures latérales et l’arc triomphal. Ces peintures, réalisées par Élise Favre-Berger et Marguerite Loubet en 1896-1897, représentent l’Adoration du Saint-Esprit.

Les personnages représentés sont, de gauche à droite : saint Pierre, saint Jacques le Majeur, sainte Colombe, saint Jean-Baptiste, saint Bernard et saint Sébastien. À la base de la composition, on trouve sainte Anne et la Vierge d’un côté, et sainte Catherine de l’autre.

Les deux chapelles superposées de La Balme-les-Grottes sont un témoignage de la richesse et de la variété de l’histoire du village. Elles ont été le lieu de culte des habitants de La Balme pendant de nombreux siècles. Elles ont également été le théâtre de pèlerinages et de cérémonies religieuses. Au fil des siècles, les chapelles ont été restaurées à plusieurs reprises. Les peintures qui les ornent aujourd’hui ont été réalisées en 1896-1897. Les chapelles superposées sont aujourd’hui un monument emblématique de La Balme-les-Grottes. Elles sont ouvertes aux visiteurs

Anecdotes

La grotte de la Balme est associée à la figure du célèbre contrebandier français Louis Mandrin, décédé en 1755. Son nom a été donné à l’un des deux labyrinthes de la grotte, mais il n’est pas certain qu’il y ait réellement séjourné. En 1780, la grotte a été explorée par le Marquis de la Poype.

En visite à la cour de Savoie, le roi de France, François Ier, s’intéresse aux grottes de La Balme. Curieux de découvrir ce que cachent les ténèbres, il propose la vie sauve à deux condamnés à mort s’ils acceptent d’explorer la grotte et son lac souterrain.

Le 20 avril 1919, un accident de barque sur le lac de la Balme fait dix morts, dont un guide. L’enquête n’a pas permis de déterminer les circonstances exactes du drame. Depuis, une concrétion située dans le secteur porte le nom de “voile de la mariée”, en mémoire d’une des victimes.

La visite des grottes

La visite des grottes de La Balme est une expérience unique et inoubliable. Elle dure environ 1 heure et 30 minutes.

La visite s’effectue par un parcours en visite libre ou guidée qui permet de découvrir d’autres salles et galeries, chacune avec ses propres caractéristiques.

Rue des Grottes
38390 La Balme-les-Grottes
France

Statistiques :

  • 1 589 697
  • 658 685
  • 708
  • 415
  • 28 février 2024

Articles récents

Commentaires récents

Archives

Mysteres

Méta

Pages

Un commentaire

  1. Lorenzo HAAh
    20 janvier 2024
    Reply

    Une visite surprenante et rafraîchissante ! En famille ou en solo, cette excursion d’une heure vous permettra de découvrir un monde souterrain fascinant. Les enfants apprécieront le spectacle des concrétions et des stalactites, tandis que les adultes apprécieront le climat frais des grottes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.